Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Comment obtenir le meilleur crédit pour votre emprunt immobilier ?

Comment obtenir le meilleur crédit pour votre emprunt immobilier ?

Tout propriétaire de maison connaît parfaitement l’importance des travaux d’entretien à l’extérieur. En effet, cette démarche est à effectuer systématiquement.

Préparer un solide dossier à présenter à la banque

Obtenir le meilleur crédit pour un emprunt immobilier par deux leviers principaux : votre situation personnelle et votre situation bancaire.

Savoir si votre profil fait grimper le « credit scoring »

Les banques évaluent les risques à accorder un emprunt. Elles se basent sur des profils :

— l’âge (elles préfèrent les jeunes emprunteurs),

— l’état civil (les couples mariés ou pacsés sont favorisés) et la situation familiale,

— le métier et la stabilité professionnelle,

— la situation et la nature du logement.

Se positionner comme le client parfait

Les banques jaugent leurs clients sur plusieurs critères :

— tenue rigoureuse des comptes,

— absence de découverts bancaires dans les précédents mois,

— souscription à des produits d’épargne,

— pas ou peu de crédits en cours.

Pensez-y en amont de votre demande, car un bon profil client est un véritable atout !

Fournir tous les documents demandés

Le dossier à constituer pour une demande de prêt réunira ces éléments, à fournir par chacun des emprunteurs :

— 3 derniers bulletins de salaire (ou derniers bilans pour les indépendants),

— 2 derniers avis d’imposition,

— relevés de comptes bancaires sur 3 mois,

— relevés des revenus annexes,

— pièces d’identité.

Arriver avec un apport personnel

L’apport personnel, sans être obligatoire, est fortement recommandé pour s’assurer l’obtention d’un prêt immobilier. Il est une preuve de votre capacité d’épargne. 10 % du montant total emprunté est une base appréciée.

Faire jouer la concurrence entre les banques

Consulter plusieurs banques et les mettre en concurrence est incontournable pour obtenir le meilleur prêt immobilier… ne serait-ce que pour savoir quels sont les taux et pratiques en vigueur !

Pensez à consulter des sites de courtage en ligne, comme Monemprunt.com. Gratuit, il vous permet de simuler le montant de votre crédit immobilier en 3 minutes et met à votre disposition des courtiers spécialisés dans la négociation d’emprunt immobilier.

S’offrir les services d’un courtier en crédit immobilier

Le courtier est votre meilleur allié, quel que soit votre profil : client estimé « à risque » par les banques ou client idéal. Il fait le travail de recherche de crédits et de mise en concurrence des banques. Il vous conseille sur les options possibles et négocie les à-côtés (frais, assurances…). Les frais de courtage (environ 1 % du prêt) sont amplement compensés par l’économie finale. En ligne — comme Monemprunt.com — ou en agence, le courtier sera le meilleur allié de vos économies.

Trouver des prêts aidés

Faites baisser le coût de votre emprunt grâce aux prêts aidés. Le plus connu est le prêt à taux zéro (PTZ) pour les primo-accédants. Il en existe d’autres, accessibles selon les régions et situations socio-professionnelles des emprunteurs. Vous pourrez aussi faire jouer votre PEL (plan épargne logement) ou CEL (compte épargne logement) en profitant des droits épargnés et d’une prime de l’État. L’État a d’ailleurs créé plusieurs aides pour l’accession à la propriété : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N20373

Mettre plus qu’un prêt immobilier dans la négociation

Emprunter dans une banque, c’est s’engager avec elle. Vous pouvez négocier la domiciliation de votre salaire au moment du crédit, l’ouverture de produits d’épargne, de contrats et d’assurances. Ayez en tête que le crédit, avec ses taux bas actuels, est devenu un produit d’appel.

Négocier les frais divers et l’assurance emprunteur

Il n’y a pas que le taux d’emprunt qui se négocie… Soyez aussi attentifs aux frais de dossier et aux indemnités de remboursement anticipé (IRA). Il est même possible d’obtenir des exonérations. Enfin, l’assurance emprunteur est un poste de dépense à observer de près. La banque inclut dans sa négociation une assurance groupe — souvent plus onéreuse —, mais vous pouvez prendre une autre assurance ou prévoir, au bout d’un an, d’en changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *