Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Gros plan sur les diagnostics obligatoires d’un bien immobilier

Gros plan sur les diagnostics obligatoires d’un bien immobilier

Acquérir un bien immobilier est une opération délicate de nos jours. Pour cette raison, il est impératif de repérer les défauts apparents dans l’habitation afin de limiter les mauvaises surprises. À part le contrôle des éventuels vices cachés, la vérification des diagnostics réalisés antérieurement est indispensable. Le vendeur a en effet l’obligation d’effectuer ces derniers pour éviter les sanctions pénales et civiles.

Quels sont les différents diagnostics durant l’acquisition d’un bien immobilier ?

Le futur propriétaire doit vérifier les différents diagnostics du bien immobilier avant de prendre sa décision finale. Le diagnostic termite obligatoire en est le premier et il ne faut pas le prendre à la légère. Comme son nom l’indique, il consiste à détecter la présence de termites à l’intérieur ou aux alentours du bien. Des professionnels se chargent de ce type d’intervention puisqu’ils sont compétents et disposent des matériels indispensables pour y parvenir. Si le résultat est positif, il est alors impératif de prévenir la mairie de la commune. Cette dernière décidera ensuite la planification des travaux de désinfection dans les plus brefs délais. Le propriétaire reçoit par la suite un certificat en guise de preuve. Cette paperasse est valable durant 6 mois.

Mesurer le niveau d’exposition à l’amiante d’un bâtiment est également une étape incontournable. Effectivement, l’amiante est un élément toxique pour les habitants. Cette raison explique pourquoi il faut analyser les logements pour détecter toute trace de ce matériau. Celui-ci se trouve généralement dans les faux plafonds, les matériaux d’isolation ainsi que les dalles de sol. Il est souvent présent, notamment dans les appartements construits avant l’année 1997. L’acquéreur doit donc rester attentif sur ce détail et exiger un document l’attestant au propriétaire.

Pourquoi le propriétaire doit-il confier les analyses à un diagnostiqueur certifié  ?

Vendre un bien n’est pas un jeu d’enfant. Pour réussir cette étape, il est indispensable de réaliser les diagnostics indiqués précédemment. Le propriétaire doit présenter un dossier de diagnostic technique à chaque acheteur pour plus de fiabilité et de crédibilité. Afin d’en bénéficier, il faut qu’il fasse appel à un diagnostiqueur certifié. Comme son nom l’indique, ce professionnel s’occupe des diagnostics obligatoires lors de la vente de tout bien. Il accompagne son client durant toutes les démarches requises. Il a aussi pour rôle de vérifier les installations électriques et de gaz et de procéder à la recherche de mérules. En tant qu’expert, il donne des conseils de qualité à son interlocuteur pour le bon déroulement de la collaboration. Avant les travaux, il propose un devis gratuit au propriétaire pour qu’il puisse préparer son budget.

En outre, contacter un diagnostiqueur certifié évite aux vendeurs de payer de lourdes charges financières. Effectivement, en tant que professionnel, celui-ci possède les compétences nécessaires pour certifier les diagnostics. Il a toutes les connaissances requises dans le domaine du bâtiment lui permettant ainsi de mener à bien sa mission. De plus, tous les contrôles réalisés passent obligatoirement auprès d’un organisme certificateur. Il a donc de quoi assurer la pérennité du bâtiment. À dire vrai, il fait en sorte que ce dernier soit conforme aux normes en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *