Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Immobilier: Et si le viager était le placement parfait?

Immobilier: Et si le viager était le placement parfait?

Afin de permettre aux acheteurs comme aux vendeurs de trouver des solutions qui leur garantissent l’optimisation de leurs investissements immobiliers, plusieurs systèmes ont vu le jour.

Parmi ces systèmes, la vente en viager propose des avantages non négligeables et a évolué en une forme dépourvue de rente. Il sera question de présenter la vente en viager sans rente et ses avantages.

Le principe de la vente en viager

La vente en viager est un contrat par lequel une personne cède la propriété de son bien immobilier à une autre moyennant un prix. La principale différence entre ce contrat de vente et les autres est que l’acheteur s’engage à payer en plus d’un versement initial appelé « bouquet », une rente viagère au vendeur.

Quelle que soit la riodicité de versement de la rente, elle doit s’étendre jusqu’à la mort du vendeur ou selon les termes du contrat, de ses descendants.

Il s’agit d’un contrat aléatoire qui comporte plusieurs risques, notamment celui de surpayer le bien. En effet, le vendeur pourrait survivre à l’échéance de la valeur du bien immobilier, mais aussi à l’acheteur.

Dans ce cas, l’investissement à la base avantageux se transformerait en un poids. C’est dans le but de corriger ce système que le viager sans rente est né.

La solution du viager sans rente aux aléas de la vente en viager

Comme précisé ci-dessus, le viager représente un investissement avantageux, mais très risqué en cas de mauvaise estimation de la longévité du vendeur.

Si ce système est le plus courant, il ne représente pas la seule option offerte aux acheteurs. En effet, ce dernier a la possibilité de faire le choix d’un contrat excluant le paiement d’une rente viagère au vendeur. C’est le viager sans rente.

Dans ce contrat, l’acheteur s’engage à verser en premier paiement et en plus du bouquet, un montant correspondant à l’espérance de vie du vendeur. Cette somme dépend généralement de facteurs tels que :

  •       la valeur du bien et du bouquet ;
  •       l’âge du vendeur ;
  •       l’état de santé du vendeur ;
  •       l’intention du vendeur d’user de son bien jusqu’à sa mort.

Le viager sans rente est un investissement qui présente des avantages à la fois pour le vendeur et l’acheteur.

Les avantages du viager sans rente

Le premier avantage du viager sans rente est l’amoindrissement des risques.

En effet, une fois le contrat signé et le versement fait, l’acheteur n’est plus astreint au paiement de la rente viagère. Si le montant versé en premier paiement peut sembler élevé, il a l’avantage de rester dans la limite de la valeur du bien.

Il faut noter que moyennant une réduction du montant à verser, le vendeur est en mesure de garder les droits d’usage et d’habitation de son bien. Aussi, le vendeur peut profiter de l’usufruit du bien, même après un viager sans rente.

Un autre avantage de ce contrat est qu’à la mort du vendeur, l’acquéreur a la possibilité de revendre son bien. Dans ce cas, il bénéficiera d’une plus-value importante qui rentabilisera son investissement.

Le dernier avantage du viager sans rente est la possibilité pour l’acheteur de profiter d’un prêt immobilier grâce au bien. En effet, il lui est permis d’hypothéquer le bien acheté en viager sansrente, optimisant ainsi son investissement. On peut donc dire que le viager sans rente est un investissement immobilier proche du parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *