Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

L’assurance dans le secteur du BTP

L’assurance dans le secteur du BTP

Les métiers du BTP sont assujettis à plusieurs types d’assurances, certaines sont obligatoires et d’autres facultatives. Le non souscription d’une assurance correspondante aux travaux qui leur sont confiés peut exposer l’entreprise ou le professionnel à des poursuites pour défaillance d’assurance. Cet article présente un petit tour d’horizon sur les assurances dans le BTP.

Quelles sont les assurances du secteur du BTP ?

Les professionnels du BTP doivent souscrire des assurances obligatoires pour se conformer à la loi. Mais, des assurances facultatives et complémentaires sont également recommandées et peuvent s’avérer d’une aide précieuse dans certains cas. Ainsi, celles imposées par la législation comprennent la garantie RC décennale BTPqui court sur 10 ans et doit être souscrite avant le début du chantier, la garantie de parfait achèvement et la garantie de bon fonctionnement.

Concernant les assurances facultatives, en fonction des dangers encourus et de la délicatesse des travaux ou des ouvrages, le professionnel pourra contracter des assurances qui couvriront les périodes avant, pendant et après le chantier. Notamment une assurance construction et/ou responsabilité civile d’exploitation et après travaux couvrant les dommages causés aux tiers, à l’entourage direct du chantier ou aux clients avant réception des travaux mais aussi les pertes ou détérioration d’objets ou dossiers qui leur ont été confiés.

Pourquoi souscrire une assurance ?

Une assurance dans le BTP constitue un moyen pour les acteurs de ce secteur de se prémunir des conséquences d’erreurs, d’oubli ou d’omission, mais aussi de défauts de fabrication. Les effets des incidents découlant de ces situations pouvant couter cher aux bâtisseurs des gros ouvrages et aux prestataires pour les installations ou les aménagements. Une assurance adaptée couvrira les dépenses en réparation ou en litiges devant le tribunal.

Sont d’ailleurs soumis à l’obligation d’assurance tous les professionnels qui interviennent dans la construction ou l’agencement et l’équipement de bâtiments et d’ouvrages : maçons, architectes, rénovateurs, charpentiers, menuisiers, peintres, plombiers, constructeurs de routes, spécialistes en travaux de terrassement et aménagement urbains, installateurs de systèmes électriques, de sanitaires et de dispositifs de chauffage, etc.

Les autres assurances qui peuvent être souscrites par les entreprises du BTP

Outre les assurances qui concernent les travaux à réaliser, les entreprises du BTP peuvent souscrire une assurance multirisque professionnelle, une assurance pour couvrir l’arrêt de l’activité de l’entreprise (perte d’exploitation), des assurances pour protéger les dirigeants et les salariés de la société, une assurance pour le transport des matériels et matières premières et une assurance auto professionnelle pour les véhicules de l’entreprise.

Le choix de l’assureur est à faire avec soin. Une comparaison des offres, des tarifs et des services annexes s’imposent pour trouver une compagnie dont les prestations sont adaptées à vos attentes et à vos activités.

Assurance BTP : pour quelles entreprises ?

L’assurance BTP permet de couvrir toutes les entreprises du secteur du bâtiment et des travaux publics, quel que soit leur statut juridique.

Ainsi, elle concerne les entreprises dans les domaines suivants :

    l’électricité ;

    la plomberie ;

    la maçonnerie ;

    la charpente ;

    la menuiserie ;

    le terrassement, la construction de routes, l’aménagement urbain ;

    la peinture et le plâtre ;

    le chauffage ;

    l’architecture ;

    la démolition, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *