Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Fiche technique pour le métier de Diagnostiqueur immobilier

Fiche technique pour le métier de Diagnostiqueur immobilier

Vous souhaitez recevoir de plus amples informations concernant le métier de diagnostiqueur immobilier ? Suivez cette rubrique, car elle vous présentera toutes les données utiles pour ce travail : la formation de diagnostiqueur immobilier, le rôle, les études et la description du poste. Vous pourrez aussi connaître les qualités ainsi que les compétences requises pour exercer de tels métiers.

En quoi consiste le métier de diagnostiqueur immobilier ?

Certes le métier d’un diagnostiqueur immobilier est très récent. Toutefois, on le rencontre dans de nombreuses villes de la France, notamment Rennes, Lyon, Toulouse, Paris : https://www.diagnosticoo.com pour voir toutes les villes. Ayant vu le jour en 1990, le travail de diagnostiqueur immobilier vise le respect des normes en matière de construction. Qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une nouvelle construction, le diagnostiqueur entre en scène. Il prend en charge également tout ce qui touche les transactions immobilières et l’exploitation habituelle d’un logement. Certains diagnostics sont obligatoires. D’autres sont facultatifs. Ces derniers concernent la sécurité, la surface et la santé.

Quels sont les types de diagnostics effectués par un diagnostiqueur immobilier ?

Lors de ces descentes, la personne responsable du diagnostic évalue l’exposition au plomb du logement. Il détecte également la présence ou non de matériaux renfermant de l’amiante. Le gaz, un élément qui nécessite beaucoup d’attention dans un logement, figure parmi les préoccupations d’un diagnostiqueur immobilier. Ce dernier doit vérifier l’état de son installation. Un diagnostic immobilier doit inclure aussi le contrôle de la performance énergétique et de toutes les installations électriques de la maison, surtout si celle-ci date de plus de 15 ans. Les termites figurent parmi les soucis des habitants de la ville. Le diagnostiqueur est le spécialiste pour les traquer.

Quelles sont les qualifications requises pour devenir un diagnostiqueur immobilier ?

Métier très noble et juste, un diagnostiqueur ne doit en aucun cas prendre parti dans son travail. Savoir travailler en autonomie et sans dépendre de qui que ce soit figure également dans les qualifications requises pour devenir diagnostiqueur immobilier. Pour le préserver des divers risques qu’il encourt en exécutant son métier, le diagnostiqueur doit se souscrire à une compagnie d’assurance. De cette manière, c’est à l’organisme assureur de couvrir tous les dommages relatifs à toutes ses interventions. Par ailleurs, si un diagnostiqueur manque à son devoir ou travaille avec partialité, il risquera une sanction pénale.

Vous souhaitez devenir un diagnostiqueur immobilier qualifié ? Vous devez détenir un certificat spécial. Pour ce faire, COFRAC, un organisme indépendant, est le seul habilité à délivrer ce genre de document. Une fois en votre possession, vous pouvez l’utiliser pendant 5 ans. Sachez également qu’un bon diagnostiqueur ne reste jamais enfermé dans son bureau. Il est tout le temps sur le terrain et agit seul.

Les atouts et les inconvénients de ce métier

Ses atouts :

  • métier attractif et évolutif
  • possibilité de se spécialiser dans un domaine précis : étude d’une catégorie particulière de biens, un type de diagnostic, etc.

Ses inconvénients :

  • domaine assez saturé à cause de son succès
  • souvent victime des crises immobilières
  • certificats payants : il faut débourser une somme entre 10 euros à 15 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *