Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Où acheter ou louer une maison en Suisse selon son budget ?

Où acheter ou louer une maison en Suisse selon son budget ?

Malgré sa petite taille, la Suisse est un pays incroyablement diversifié, tant au niveau des paysages, de la culture, de la langue, de la richesse, etc. Cela s’applique également au secteur de l’immobilier où le coût d’achat ou de location d’un appartement change souvent à travers les 26 cantons. Si vous projetez de vous installer dans le pays, vous aimeriez sans doute savoir quelles régions conviendront le mieux à votre budget.

Pour les acheteurs

Le prix moyen pour une propriété en Suisse est de 1 255 000 francs, ce qui est relativement élevé. Les régions les plus chères du pays sont le centre géographique, ainsi que les grands pôles comme Genève, Zurich et Bâle. Les cantons de type rural sont quant à eux relativement bon marché, mais restent plutôt onéreux par rapport aux prix pratiqués dans bien des pays voisins.

Les cantons les moins chers

Le canton le moins cher pour acheter une maison est celui nord-ouest du Jura. L’on peut s’y procurer une propriété avec une bourse moyenne de 587 000 francs suisse. Les cantons de Glaris et du Valais sont également abordables avec, respectivement, 771 000 et 783 000 CHF. Soleure affiche 821 000 CHF et Fribourg 859 000 CHF.

Les cantons les plus chers

Le canton le plus cher pour acheter est Zoug, où cela vous coûtera en moyenne 2 109 000 francs. De tels tarifs sont explicables par le fait que la région (le canton voisin de Schwyz inclus) abrite la plus forte proportion de riches du pays. Genève est le deuxième canton le plus cher, une maison coûtant 2 093 000 CHF en moyenne, tandis que Zurich affiche 1 770 000 CHF. Bâle-Ville (1 748 000 CHF) et Schwyz (1 503 000 CHF) complètent le top 5.

Pour les locataires

La Suisse affiche le pourcentage de locataires le plus élevé d’Europe. Plus de 50 % des logements sont loués, notamment à cause des coûts élevés de l’achat immobilier. Ces coûts s’expliquent entre autres par la rareté des terres, doublée d’une législation stricte sur l’aménagement des terrains urbains et l’occupation des terres agricoles. La location apparaît comme une option moins chère à court et moyen terme. La moyenne suisse pour louer un logement de 3 ou 4 pièces est de 1 362 francs.

Les cantons les plus chers

Les logements locatifs coûtent le plus cher dans le canton de Zoug avec un loyer mensuel moyen de 1 883 CHF. La zone sert de siège social à un très grand nombre de multinationales. En deuxième position se trouve le canton de Zurich (1 663 francs par mois), puis celui de Schwyz (1 612 francs) et celui de Nidwald (1 553 francs). Genève et Vaud suivent sur la liste avec des loyers moyens respectifs de 1 508 et 1 486 francs.

Les cantons les moins chers

Un 3 pièces dans le canton du Jura coûte en moyenne 967 francs, soit le taux le plus bas de Suisse. À Neuchâtel, le prix est de 1 000 francs tandis que dans le Glaris, il grimpe à 1 200 francs. Les loyers sont également abordables dans le Valais et dans l’Appenzell Rhodes-Intérieures où ils sont respectivement de 1 230 et 1 255 francs suisse. Pour obtenir une tarification juste et actualisée, vous pouvez vous en référer à des professionnels de l’acquisition immobilière comme Le Comptoir Belvédère.

N’oubliez pas le coût de la vie

C’est bien connu, la Suisse est l’un des pays les plus « chers » d’Europe et y vivre requiert des moyens financiers substantiels. En choisissant son canton de résidence ou de projet immobilier, il faut également tenir compte du coût local de la vie dans ses calculs. Ce paramètre influera à moyen et long terme sur vos dépenses ou celles de vos locataires, et déterminera donc la viabilité de vos plans.

En analysant des facteurs comme les services publics, le transport, les impôts, etc., il apparaît que les grandes villes comme Genève, Zurich et Neuchâtel sont les plus chères sur ce plan. Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Vaud et Zoug affichent aussi un coût de la vie élevée. A contrario, Appenzell Rhodes-Intérieures, Appenzell Rhodes-Extérieures, Uri, Glaris, Schaffhouse, le Jura, la Thurgovie et le Valais présentent un indice de cherté faible.

Le Valais est même le canton le moins onéreux pour les familles, compte tenu du montant des allocations familiales, de l’école et de la garde d’enfant.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.