Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Les travaux de terrassement en général

Les travaux de terrassement en général

Avant la création d’infrastructures de grande envergure, il est essentiel de faire un terrassement. Il s’agit ici de préparer un terrain vierge avant la construction. Nous devons déplacer les différents matériaux qui se trouvent dans le sol, comme la terre, l’argile, le sable, les roches, les cailloux et les différents détritus qui sont présents.

Le terrassement en général

Le terrassement est mis en œuvre par le terrassier, il s’agit de modifier la forme initiale du terrain. Durant le processus, on entreprend les remblais et les déblais.

Le remblai permet de combler les creux et vides pour l’égalisation du terrain. Après cela vient le déblai ou l’étape des fouilles. La construction d’un garage ou d’une cave nécessite des creusements profonds tandis que pour les canalisations ou des infrastructures plus simples, on ne réalise que des creusements plus simples. Lors de l’étape de la fouille, on met à part le déblai sous la forme d’un tas de terre. C’est donc la mise en place des terres préalablement prélevées.

Le terrassement favorise donc la stabilité des constructions finales. Il évite les tassements, les glissements ou les autres effondrements du sol.

La création d’un plan de terrassement

Si le plan est dessiné à la main, on doit tout d’abord avoir le plan topographique du terrain. Puis, nous devons repérer le point de rencontre entre le TN et le talus projeté afin d’effectuer le dessin de coupes périphériques. Et enfin, faire le report des distances horizontales sur la vue en plan et dessiner les entrées en terre.

Si on emploie un logiciel pour le dessin du plan, on doit tout d’abord recueillir les plans topographiques du terrain. Puis, on crée un modèle numérique du terrain et enfin, on fait les différents calculs de l’insertion de projet dans le terrain et la création d’un plan de plateformes.

Les différents travaux de terrassement

Il faut s’assurer de la conformité des travaux aux plans de l’architecte. Cela évite divers accidents comme l’endommagement des canalisations qui y sont répertoriées. Cette tâche s’appelle « le piquetage ». Le piquetage permet au final de ne pas gêner les voisins et les alentours. Après, le décapage qui consiste à enlever la terre végétale pour conserver les couches du sol qui sont plus efficaces pour la construction. La protection de la construction contre la remontée des racines des végétaux nécessite la pose d’un film géotextile. Et le remblaiement constitue la dernière étape du terrassement.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.