Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Le point sur le marché du local commercial sur la côte basque

Le point sur le marché du local commercial sur la côte basque

À Biarritz, Bayonne et toutes les autres villes de la côte basque, le secteur de l’immobilier connaît depuis 2 ans un regain d’intérêt. Si l’immobilier d’habitation connaît des embellies notoires, celui des bureaux et commerces n’est pas en reste. Ci-dessous un aperçu des évolutions et tendances de ce sous-secteur, au Pays basque.

Évolutions et perspectives du sous-secteur

L’immobilier commercial est en pleine expansion sur la façade maritime du Pays basque, d’après les estimations de l’Observatoire de l’immobilier d’entreprises. Rien qu’entre 2014 et 2015, le sous-secteur a connu une hausse de 42 % des transactions, sur les locaux d’activités et entrepôts. Concernant les bureaux, le volume des échanges est passé de 3775 m², en 2014, à 7415 m² en 2015. L’acquisition de biens neufs domine les transactions, avec un poids de plus de 60 %, sur les 92 % enregistré sur le marché du territoire de l’agglomération: 11 % pour les biens neufs, 47 % pour les biens récents et 6 % pour les biens restructurés.
L’accroissement démographique de la région, conjugué à une forte migration professionnelle, tend à inquiéter promoteurs et municipalités des villes côtières basques. On leur reproche déjà un développement urbain trop centré sur le littoral, et les 20 prochaines années pourraient confirmer cette hyper-concentration des activités sur la côte.

Le point sur les prix

Les offres de prix sont très variables, eu égard à l’inégale répartition de la demande, entre les villes majeures comme Biarritz, et celles moins demandées comme Saint-Pée sur Nivelle. Il faut débourser aux alentours de 500 euros hors charge, pour un 40 à 55 m² de local commercial dans la commune de Bayonne. Ces prix peuvent inclure les commodités telles que la cuisine, les toilettes partagées et le mobilier. En outre, les propositions tiennent de plus en plus compte de la consommation énergétique et des émissions carbone du local.
Certaines villes de la côte basque peuvent aussi se montrer particulièrement chères, en matière de location commerciale. Pour un entrepôt de 790 m² équipé de 2 bureaux de 60 m² cumulés À Saint-Jean-de-Luz, une location mensuelle peut monter jusqu’à 5000 euros hors charge.

Projets de développement urbain du littoral basque

Le développement urbain de la côte basque est aujourd’hui accentué par l’importante activité touristique des villes comme Biarritz. La qualité de vie qui lui est reconnue et les nombreux avantages reconnus aux villes voisines ont encouragé le lancement du Plan Local de l’Urbanisme intercommunal (PLUi). Il s’agit d’un projet stratégique centré autour de la responsabilité, de l’amélioration du cadre de vie et du dynamisme économique.
Il faut remarquer que les villes de Biarritz et Bayonne semblent s’être réparti les rôles de ville d’habitation et ville commerçante. Si la première est plus prisée pour le logement, la seconde l’emporte sur le local commercial. La finalisation de cet ambitieux plan et ses recommandations devraient être connues en fin 2018. Ce qui marquerait un tournant dans l’aménagement urbain du littoral basque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *