Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Installation d’une menuiserie ou d’un atelier à domicile, étape par étape

Installation d’une menuiserie ou d’un atelier à domicile, étape par étape

La planification est le secret du succès d’un atelier. De plus en plus de gens installent une menuiserie ou un atelier d’ingénierie, même dans leur sous-sol ou garage.

La première étape est de vous assurer que votre local est sec. Il se peut que vous deviez faire des réparations au niveau du toit, des fenêtres ou de la porte. Si vous projetez d’utiliser votre sous-sol alors vous devez le rendre étanche, de sorte que l’humidité et la corrosion ne deviennent des problèmes pour l’installation d’une menuiserie ou d’un atelier à domicile.

Votre prochaine étape est l’alimentation électrique et l’eau. Vous devez aussi avoir un dispositif pour vous laver les mains si vous voulez du travail propre. Vous aurez également besoin de prises électriques commutées placées à environ 91 centimètres du sol.

Le nombre de lumières devra être augmenté. Les lumières sans éblouissement sont meilleurs mais vous pourrez avoir besoin d’en installer quatre. Vous devez aussi étudier l’emplacement de vos machines-outils. Ils devront être placés loin de la porte et à l’arrière sur le mur. Cela réduit le risque pour quelqu’un qui passe par là d’être blessé. N’oubliez pas aussi d’installer un système d’extraction de poussière, spécialement pour le travail du bois et du plastique.

 

Le choix de vos outils et de votre établi

Un traditionnel banc de menuiserie en bois est le meilleur choix. Il est solidement construit pour durer des années. Vous avez ensuite le tour. Un tour est un outil absolument essentiel pour les passionnés de menuiserie. C’est essentiellement un appareil pour remodeler les sections carrées de bois de charpente, métal ou plastique, pour en faire des sections circulaires de produits finis. Cela se fait en maintenant le matériau entre deux plaques et en le tournant. Pendant que le matériau tourne, une personne maintient un outil aiguisé contre la pièce à travailler, coupant et enlevant un peu de ce matériau.

Un tour est disponible sous plusieurs spécifications, et conçu pour différentes intensités d’usage.

Le menuisier amateur aura évidemment besoin d’un tour aux spécifications bien plus inférieures que celles des tables d’une entreprise spécialisée dans le bois de construction. Les différences de spécifications se situent au niveau du rendement du moteur, et au niveau de la distance entre les plaques de serrage, supports et le diamètre du mandrin. Il est possible d’acheter un tour d’occasion sans trop de difficulté et quelqu’un qui débute dans la menuiserie à domicile peut considérer cette option en premier.

La scie à ruban est la scie électrique préférée des menuisiers. Elle a une longue bande d’acier en tant que lame, et qui tourne autour de deux ou trois roues. La bande existe en largeurs variées et il est possible d’utiliser une bande à largeur étroite pour les enroulements et les formes irrégulières.

Les scieries utilisent des rubans de scie très larges pour défoncer le bois de construction. On les préfère aux scies circulaires parce qu’ils produisent moins de déchets. Enfin, une refendeuse est un large ruban de scie qui est optimisée pour un trait de scie étroit, et donc avec moins de déchets. Elle est principalement utilisée pour couper du bois sur son épaisseur et pour produire du placage.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *