Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Les pièges à éviter lors d’un achat immobilier

Les pièges à éviter lors d’un achat immobilier

Avoir une famille est synonyme de grandes responsabilités. On n’est plus tout seul. Mais on a plusieurs personnes à prendre en charge de la meilleure manière qui soit. Les dépenses aussi augmentent : nourriture, soins médicaux, scolarité des enfants, habillement… Mais lorsqu’à cela s’ajoute le fait d’être en situation de location, cela est encore moins évident. Voilà pourquoi plusieurs souhaitent acquérir un logement. Non seulement pour s’épargner de donner un louer à perte, mais également pour fournir à leur famille un habitat idéal où s’épanouir. Cependant, un projet immobilier se doit d’être bien peaufiné. De la recherche d’obtention du crédit immobilier à la remise des clés, plusieurs éléments sont à prendre en compte avant de se lancer. Les pièges à éviter lors d’un achat immobilier sont nombreux. De les connaître, vous permettra de mieux les contourner et d’augmenter vos chances de réaliser un achat couronné de succès.

Méconnaître vos réels besoins

Voici l’un des principaux pièges à éviter si vous envisagez d’acquérir un bien immobilier. Avant toute chose, il est clair que vous devez clairement évaluer vos besoins pour bien acheter. Combien de personnes ont acheté avec une propriété, pour se rendre compte au final qu’elle était trop grande ou trop petite pour elles.

Pour vous éviter bien des désagréments, prenez le temps de vous poser les questions idoines. De combien de pièces ai-je vraiment besoin pour bien installer ma famille ? Ma cuisine doit avoir à peu près quelles dimensions ? Ai-je besoin d’aménager un jardin ? Si oui, de quelle superficie ? Car vous pouvez avoir un agréable espace vert où avoir des moments de détente, mais sans qu’il ne soit trop grand. Et pensez à l’entretien qui sera d’autant plus difficile que le jardin sera spacieux.

Devoir faire face à des coûts cachés

Le désir d’être rapidement en possession d’un bien immobilier peut vous faire commettre des impairs. Certains propriétaires se retrouvent avec des charges dont ils n’avaient pas prévu la survenue. Vous pouvez ainsi vous retrouver avec une lourde note due à des coûts cachés.

Vous devez donc être très vigilant lors de la visite de propriété. Ne soyez pas emporter par la belle apparence que peut présenter la demeure. Vous devez bien inspecter toutes les pièces pour voir quels sont les endroits qui présentent des irrégularités. Assurez-vous que les équipements marchent bien, que les systèmes de plomberie et de chauffage sont bien installés. Vérifiez l’état des murs et de la toiture. Cela vous permettra d’apprécier l’étendue des travaux de rénovation que vous aurez à effectuer en cas d’achat. Et dans ces cas, il est préférable de se faire accompagner par un professionnel.

Acheter une propriété sujette à des conflits juridiques

C’est une autre erreur à éviter lors d’une acquisition immobilière. Vous devez avoir la certitude que le bien appartient réellement à ceux qui l’ont mise en vente. La propriété doit être dispensée de tous conflits juridiques. Vérifiez qu’il n’y a pas de mise sous hypothèque. Ou que le bien n’est pas l’objet de problèmes de succession. En termes clairs, il doit être libre de toute attache d’ordre légal.

Faire une mauvaise prévision des charges secondaires

Ce serait une erreur de ne prendre en compte dans votre budget que le prix d’achat de votre bien immobilier. Il y a d’autres charges qui viendront grever ce montant. Et l’addition peut monter très vite !

Vous devrez prendre en compte les coûts d’actes notariés, de même que les droits d’enregistrement, ou encore le revenu du cadastre. Dans le cas où vous prévoyez de recourir à l’aide d’une agence immobilière, vous devrez lui verser des commissions. Sans oublier les frais à supporter lors de votre déménagement : location de la voiture, rétribution au déménageur…

S’ajoute à cette liste plutôt classique des frais liés à votre volonté de profiter de cet achat pour changer votre décoration par exemple. Vous pouvez également passer d’un appartement à un maison, il faudra alors penser aux dépenses liées au jardin. Sans oublier le cas où vous faites construire où chaque pôle de travaux et chaque prestation peut faire l’objet d’une plus-value selon vos choix.

Acheter une propriété mal située

Il ne suffit pas que votre futur bien immobilier vous plaise pour que vous vous précipitiez pour l’acheter. Vous devez considérer l’endroit où il est localisé. L’environnement est un aspect important à ne pas prendre à la légère. Vous avez beau avoir une belle propriété, mais si la nuit vous n’arrivez pas à dormir à cause de nuisances nocturnes, vous aurez vite fait de déchanter. Alors questionnez les voisins. Demandez-leur comment ils apprécient l’ambiance du quartier.

Un bon cadre de vie suppose également que vous ayez à proximité certains commerces (boulangerie, supermarché…). Les moyens de transport doivent également être proches si tel est votre besoin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *