Pages Navigation Menu

Actualité immobilière de la cote basque

Tout savoir sur la location commerciale

Tout savoir sur la location commerciale

Ce qu’il faut savoir sur la location commerciale

Lors du démarrage d’une activité commerciale, rares sont les entreprises qui ont une trésorerie en mesure de supporter l’achat d’un local commercial. Dirigeants d’entreprises, commerçants, professionnels libéraux, ou artisans… nombreux sont les professionnels qui optent pour un local commercial. Cette solution leur permet de tester en toute quiétude la viabilité de leurs projets et d’accroitre leur activité progressivement. Mais, comment se retrouver parmi les centaines d’annonces de location des locaux commerciaux ? Quelles sont les démarches administratives à suivre et les solutions possibles ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la location commerciale afin que vous puissiez traiter d’égal à égal avec le propriétaire.

Quel type de location choisir ?

Deux types de location sont possibles lorsque vous souhaitez louer un local commercial : la location individuelle et la location partagée. La location individuelle est la solution idéale pour les commerçants souhaitant résoudre efficacement les problèmes liés au stockage des marchandises et des équipements. Quant à la location partagée, cette formule est la plus plébiscitée par les professionnels libéraux. Elle permet de partager les frais du loyer et de l’électricité, ainsi que le partage d’une connexion internet.

Comment trouver un local commercial adapté à son activité ?

Lorsque vous souhaiter louer un local commercial, le premier critère à prendre en considération est la localisation. Pour un lieu dédié à la vente de produits, le local commercial doit être situé sur un lieu fréquent, posséder idéalement une façade d’angle pour qu’il soit plus visible et être adapté à la zone de chalandise : un endroit réputé pour ses boutiques de prêt-à-porter ne sera pas le plus adapté pour un commerce de boucherie.

Qu’en est-il du contrat de location ?

Les professionnels exerçant une activité commerciale ou artisanale sont tenus de souscrire un bail de nature commerciale. La durée minimale d’un bail commercial est de 9 ans. Il est donc interdit aux deux parties prenantes de prévoir une durée de location plus courte ou un bail commercial perpétuel. Il est également interdit de sous-louer un local commercial sans avoir l’autorisation du propriétaire. Le propriétaire peut, tous les trois ans, réviser le montant du loyer à la hausse. La fixation de ce montant est libre. Elle est donc négociable entre le propriétaire et le locataire. En général, la location d’un bail commercial est plus onéreuse que la location d’un bail professionnel utilisé pour un bureau. Ce type de location est certes moins cher, mais il est plus risqué. Enfin pour éviter toute sorte de litiges, il est recommandé de préciser dans le contrat de bail les charges locatives dues par le locataire, ainsi que la répartition des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *